Le portail de l'egyptologie

Statue d’Osiris

On présume que cette représentation d’Osiris, figuré dans son attitude habituelle, coiffé du diadème Atef, portant le fouet et le crochet, est une statue de culte, ce qui en ferait un objet excessivement précieux en raison de son insigne rareté.

Une preuve de cette attribution serait, outre sa taille relativement petite, la matière dans laquelle elle est sculptée, un bois tendre. Il ne faut pas oublier, en effet, que les statues de culte devaient être des objets essentiellement transportables.

Elles étaient placées dans le naos, ou petite chapelle, sise dans la partie la plus reculée et la plus secrète du temple, où matin et soir, le roi, et à son défaut le grand prêtre, son substitut, venait accomplir les rites du culte journalier, faire la toilette du dieu, l’enduire d’onguent, l’entourer de fumée d’encens, et lui présenter des offrandes, el surtout la plus appréciée du dieu. le don de  » la Vérité ».

osiris

Toutes ces manipulations ne pouvaient se concevoir qu’avec une statuette légère et de dimensions réduites. La statue de culte était également destinée à figurer aux processions.

Ce jour-là les prêtres, après l’avoir placée dans le naos de la barque sacrée, portée sur leurs épaules, la sortaient du Saint des Saints et, après avoir traversé la salle hypostyle et la grande cour ceinte d’une colonnade, la conduisaient à travers les  » dromos  » de sphinx ou de béliers jusqu’aux rives du Nil où elle était embarquée pour aller rendre visite au dieu d’un autre sanctuaire.

osiris-1m60

 

Caractéristiques:

  • Epoque ptolémaique
  • Bois primitivement recouvert d’or
  • Attributs de bronze
  • hauteur: 1m60

Laisser un commentaire