Le portail de l'egyptologie

Stele votive de Sementaoui et de houi

Autant que sa mè re, la re ine Ahhotep , Ahmes-Néfertari, la soeur et l’épouse du roi Ahmosis, s’est mise en évidence dans l’ histoire du Nouvel Empire. Le lien qui l’unit à son fils Aménophis 1er est comparable à celui qui exista entre Ahhotep et Ahmosis. Il devient le symbole de la relation idéale entre une mère et son fils et le demeure encore longtemps après. Tout au long du Nouvel Empire, Ahmes-Néfertari et Aménophis 1er seront considérés, sur la rive occidentale de Thèbes, comme des saints que le peuple tout entier adore et invoque dans toutes les circonstances difficiles de la vie .

stele-votive-sementaoui-houi

Stele votive de semenatoui et Houi Au musée du Caire: CG 34037= JE 257573 hauteur: 52cm et Largeur: 41cm Provenance: Rive occidentale de Thèbes datant du Nouvel empire vers 1300 AV JC

Des chapelles leur sont érigées et leur culte se répand dans les maisons privées . Sur cette stèle, Ahmes-Néfertari est représentée à gauche en compagnie de son époux Ahmosis, à droite avec son fils Aménophis 1er Ahmosis, le célèbre guerrier, porte la couronne bleue, Aménophis 1er  la coiffure habituelle des rois. Sur la partie inférieure de la stèle, Houi , le serviteur d’Amon, et Sémentaoui , l’ intendant, adressent des pri ères e t des hymnes à Ahmosis et à Aménophis 1er. Le style du relief indique que cette stèle date de l’époque succédant à la réforme d’Amarna qui avait créé un rapprochement entre le dieu unique et les hommes.

Ici, ce ne sont pas des concepts théologiques abstraits avec lesquels les dévots entrent en relation , mais des personnages réels, des mères et des pères, qui avaient effectivement régné sur l’Égypte.