Le portail de l'egyptologie

Pyramide de Mykérinos

Mykérinos régna ensuite et construisit la troisième pyramide de Guizeh. Située plus au sud, la « Pyramide Divine », ou « Troisième Pyramide », a des dimensions beaucoup plus réduites que ses voisines: 65,50 mètres de hauteur pour une base de 105 mètres de côté et un volume de 250 000 mètres cubes au lieu de plus de deux millions. Son revêtement était prévu en granit, mais par la sui te, sans doute à cause de la mon du pharaon, un parement en calcaire lui fut substitué à partir du tiers inférieur, au-delà des seize rangées de granit déjà posées. Une autre hypothèse soutient que la partie granitique fut ajoutée plus tard en restauration, lors de la 16e dynastie lorsqu’on restaura le culte des pharaons inhumés à Guizeh. Elle comporte aussi deux descenderies, ce qui, là encore, semble indiquer un changement au cours de l’édification. Le très beau sarcophage de basalte à décor en façade de palais que l’on trouva dans la chambre funéraire fut malheureusement perdu en mer lors de son transport en Grande-Bretagne en 1837. Cependant, les restes d’un cercueil en bois semblant appartenir à Mykérinos laisse supposer qu’ il fut déposé dans la pyramide, 1800 ans après l’inhumation du pharaon, comme l’indiquerait une inscription sur des morceaux de revêtement découverts en 1968 près de l’entrée pyramide-mykerinosde la pyramide.

Le temple funéraire de Mykérinos est beaucoup mieux conservé que ceux de Khéops et de Khéphren. Il avait été prévu en granit, mais il fut complété en briques crues par son fil s et successeur Chepseskaf. Un long couloir menait à une cour hypostyle où les prêtres célébraient les offices quotidiens du culte du roi. A l’angle nord-est de cette cour, un étroit couloir menait à la salle des offrandes qui comportait un autel et deux stèles. La célèbre triade de Mykérinos, qui faisait partie d’un ensemble de cinq groupes de statues, a été retrouvée dans le temple de la Vallée. Elle représente le pharaon, coiffé de la couronne blanche de Haute-Egypte, flanqué de deux divinités: Hathor, la déesse memphite, et la divinité tutélaire du nome du Chien en Haute-Egypte. Trois peti tes pyramides, probablement de reines, sont alignées parallèlement à celle du roi, mais elles sont situées au sud, comme celle de Khéphren, et non à l’est comme celles de Khéops. Chepseskaf, pharaon de la IVe dynastie, ainsi que son épouse probable Khentkaous, qui semble avoir exercé la régence jusqu’à la fin de la dynastie, renoncèrent à la forme pyramidale pour leur tombeau. A la place, ils firent édifier leurs gigan tesques sépultures en forme de sarcophage, l’un à Saqqarah, l’autre à Guizeh. Ouserkaf, le fondateur de la V’ dynastie, qui fut peur-être un f1ls de Kentkaous et d’un grand prêtre de Rê, rétablit la forme pyramidale pour son tombeau, mais il en réduisit considérablement les dimensions.

Laisser un commentaire