Le portail de l'egyptologie

Pyramide Rouge de Snéfrou

La deuxième pyramide de Snéfrou, baptisée autrefois « Pyramide brillante« , est aujourd’hui désignée sous le nom de  » Pyramide rouge » du fait de la couleur de son argile de revêtement. Située également à Dahchour, elle est plus haute que sa voisine rhomboïdale et atteignait à l’origine 104 mètres pour une base de 220 mètres.

L’inclinaison de ses pentes était la même que celle de la partie supérieure de la « rhomboïdale », mais on n’en connaît pas la raison.

 

snefrou-rouge

Hauteur: 104.40 m soit environ 200 coudéesBase: 218.50m x 221.50m soit environ 420 coudéesInclinaison: 43°19’

 

Pour la première fois, les principaux obstacles techniques pour la construction d’une pyramide éraient vaincus et c’est véritablement cette dernière pyramide qui permit l’émergence de la pyramide classique illustrée à Guizeh par celles de Khéops, fils de Snéfrou, et de ses successeurs Khéphren et Mykérinos.

Aucun sarcophage ne fut découvert clans les deux pyramides de Snéfrou, mais on trouva des restes humains dans la « Pyramide rouge« , ce qui laisse supposer que le roi y fut inhumé.

On pense également qu’il mourut avant d’avoir pu achever son temple funéraire et que les services funèbres furent rendus clans la salle d’offrandes de la pyramide rhomboïdale devant les deux stèles du pharaon et dans le temple funéraire construit à 700 mètres de là dans le désert.

 

Voir sur Google Map: 29° 48′ 32″ Nord 31° 12′ 21″ Est

Laisser un commentaire